06/10/2009

Henri

henri

Publié dans black and white | Tags : henri, portrait |  Facebook |

Commentaires

Oh Henri,
Oh Henri
Pour venir te voir j'avoue j'ai menti,
J'ai inventé mille comédies,
Les bras ouverts et le sourire fleuri.

Oh Henri,
Pour être ta femme je me serais trahie,
Pourtant tu es resté si poli,
Ce soir je dors chez toi Henri.

...

Oh Henri,
Pour ne plus me voir tu t'es enfui,
Comme s'il s'agissait d'un compromis,
Mais moi je pense encore à toi Henri.

Marie Kiss La Joue

Écrit par : cRi | 06/10/2009

Les commentaires sont fermés.